Le Commissaire à l’éthique et à la déontologie est une institution indépendante, responsable de veiller au respect des principes éthiques et à l’application des règles déontologiques qui doivent guider la conduite des membres de l’Assemblée nationale du Québec et de leur personnel

À la une

Le 5 octobre 2021 - Le Commissaire à l’éthique et à la déontologie (ci-après le « Commissaire ») publie des lignes directrices pour les membres du personnel d’un député, d’un cabinet ministériel ou d’un cabinet de l’Assemblée nationale qui envisagent de se porter candidat lors d’élections fédérales ou municipales. Le document cible les principes éthiques et les règles déontologiques auxquels ils doivent porter attention avant et pendant la campagne électorale. Des exemples sont également fournis pour alimenter la réflexion des personnes concernées.

Les membres du personnel politique sont invités à communiquer avec le Commissaire pour toutes questions relatives à leur situation.

Consulter les lignes directrices

Le 21 septembre 2021 - Le président de l’Assemblée nationale, monsieur François Paradis, a déposé le rapport d’activité du Commissaire à l’éthique et à la déontologie pour l’exercice financier 2020-2021. Ce rapport présente les activités du commissaire en application du Code, des Règles et de Règlement ainsi que les activités institutionnelles.

Comme partout ailleurs, cette année a été marquée par une série d’enjeux liés à la pandémie de Covid-19. Celle-ci a eu un impact sur tous les secteurs de l’institution et sur l’ensemble de ses activités, tel que le rapportent les statistiques présentées dans le rapport. Or, Commissaire a maintenu tous ses services auprès des membres de l’Assemblée nationale et de leur personnel, et a réussi à poursuivre son développement en faisant preuve de souplesse et d’initiative.

Consultez le rapport complet pour découvrir l’ensemble des faits saillants de la dernière année.

Rapport d’activité 2020-2021 

Le 7 juillet 2021 - En vertu de l’article 55 du Code d’éthique et de déontologie des membres de l’Assemblée nationale (ci-après le « Code »), le Commissaire à l’éthique et à la déontologie (ci-après le « Commissaire ») a publié les sommaires des déclarations des intérêts personnels des membres du Conseil exécutif pour l’année 2020.

Les membres du Conseil exécutif doivent déposer une telle déclaration auprès du Commissaire dans les 60 jours suivant leur nomination à ce titre, puis annuellement. Celle-ci concerne leurs intérêts personnels ainsi que ceux de leur famille immédiate, c’est-à-dire leur conjoint et leurs enfants à charge. Tout comme la déclaration des députés, celle des ministres contient notamment des informations relatives aux revenus, aux biens immeubles, aux avis d’expropriation, aux activités professionnelles, commerciales ou industrielles et aux intérêts détenus dans une entreprise. Les membres du Conseil exécutif doivent également fournir de l’information supplémentaire relativement à plusieurs éléments de leur actif et de leur passif.

Le Code identifie les renseignements de la déclaration qui doivent être rendus publics. Le sommaire établi permet de garder un équilibre entre le respect de la vie privée des ministres et la transparence requise pour maintenir la confiance des citoyens.

Consulter les sommaires